Il s’agissait initialement d’un projet éphémère destiné à combler un vide d’une heure et demi pour un concert à Bruxelles. Complices de longue date Vincent Choquet (guitares, claviers) et Sidoine Floch (batterie) ont monté alors en quatre jours un set électro qui a marqué les esprits. Les nombreux encouragements leur ont donné confiance et l’envie de continuer.


S’il est difficile de bousculer les codes de l’électro, AeroBrasil cherche à s’en démarquer. Le groupe accorde une place importante à la forme des morceaux, à l’exécution instrumentale, aux recherches de timbres, de densité sonore tout en restant résolument dancefloor. C'est de l'urgence de créer qu'est né Aerobrasil et cette composante reste essentielle dans l'identité et dans la méthode de travail du groupe. Dans ce premier EP « Lost », ils mêlent leurs influences majeures (Kraftwerk, Soulwax, Georgio Moroder, Rival Consoles) avec une approche très organique des instruments (Batterie et claviers vintage). Le résultat pourrait être qualifié d’Indie Electro, entre sonorités analogiques et acoustiques, écriture Pop sur un tapis de sonorités électroniques. Le premier titre de l’EP « Canopy » est une démonstration parfaite de ce puissant équilibre.